750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chutney de tomates cerises vertes

C'est le moment de sauver les dernières tomates cerises du jardin avant les gelées !

C'est le moment de sauver les dernières tomates cerises du jardin avant les gelées !

Ayant planté des pieds de tomates cerises dans mon jardin très tardivement (vers le 20 juillet), je me suis  retrouvée à l'automne avec de belles grappes de black cherry vertes... qui n'avaient plus aucune chance de mûrir à la mi-novembre, mais qui étaient trop belles pour être abandonnées au gel ! Après en avoir utilisé quelques unes pour apporter un peu d'acidité dans des soupes à forte teneur en patates douces (du fait de la composition de mon panier de légumes de ces dernières semaines), il fallait passer à la vitesse supérieure pour écouler le stock ! J'ai donc comparé quelques recettes de chutney sur internet avant d'élaborer la mienne, que je vous propose ici et dont je suis très contente, d'autant que c'était un premier essai.

 

Ingrédients (pour environ 3 pots à terrine)

800 g de tomates cerises vertes (des black cherry en ce qui me concerne)

1 oignon jaune moyen

1 petit oignon rouge

fleur de sel aux épices "berbère" (des marais salants "Sel de Vie" en Vendée, et dont je suis totalement fan !) - à défaut, remplacer par une pincée de curry et une pincée de cumin en poudre) 

gros sel gris (environ une cuillère à café rase)

poivre 4 baies (2 ou 3 tours de moulin, selon goût)

muscade (grosse pincée)

4 épices (très grosse pincée ! en fait mon flacon a des gros trous et j'en ai mis beaucoup plus que prévu...et à l'odeur qui s'est répandue dans la cuisine j'ai cru que c'était vraiment trop, mais au final cela n'a pas été un problème !)

2 clous de girofle (que j'ai oublié d'enlever avant de mixer !)

vinaigre de cidre et vinaigre balsamique (environ 4 à 5 cl de chaque)

un "pschitt" de vinaigre de vin aromatisé à l'abricot que j'ai rapporté de Dordogne et que j'adore utiliser pour parfumer des poêlées de légumes...à vous de rajouter votre "ingrédient secret" qui rendra votre recette unique !

1 petite pomme en dés (celle que j'ai utilisée était assez sucrée)

200 g de sucre blond de canne

4 abricots secs en petits dés

 

Temps de préparation : 20 à 30 mn

Temps de cuisson total : environ 1 h 10

Réalisation

J'indique juste ici les grandes étapes et les trucs essentiels pour que vous puissiez obtenir un résultat satisfaisant !

Mettre les tomates en morceaux et les oignons hachés dans une casserole ou un  faitout à feu moyen, assaisonner (sel, poivre, épices). Attendre de perdre un peu d'eau avant de mouiller avec les vinaigres.

Mettre les tomates en morceaux et les oignons hachés dans une casserole ou un faitout à feu moyen, assaisonner (sel, poivre, épices). Attendre de perdre un peu d'eau avant de mouiller avec les vinaigres.

Quand le mélange a peu "compoté", ajouter la pomme en dés, puis le sucre.

Quand le mélange a peu "compoté", ajouter la pomme en dés, puis le sucre.

Quand le mélange commence à ressembler à une confiture, et qu'on ne distingue plus les morceaux de pommes, on y est presque.

Quand le mélange commence à ressembler à une confiture, et qu'on ne distingue plus les morceaux de pommes, on y est presque.

Cela m'a pris de rajouter quatre abricots secs en fin de cuisson pour renforcer le parfum d'abricot, et aussi pour épaissir un peu le mélange (vu que je n'ai mis que le quart du poids des tomates en sucre, là où beaucoup de recettes en mettent entre le tiers et la moitié). Des abricots secs bio bien foncés bien sûr ! Pas de vilains abricots secs artificiellement maintenus orange...

Cela m'a pris de rajouter quatre abricots secs en fin de cuisson pour renforcer le parfum d'abricot, et aussi pour épaissir un peu le mélange (vu que je n'ai mis que le quart du poids des tomates en sucre, là où beaucoup de recettes en mettent entre le tiers et la moitié). Des abricots secs bio bien foncés bien sûr ! Pas de vilains abricots secs artificiellement maintenus orange...

Pour finir, juste quelques impulsions de mixer plongeant - pas de mixage en continu - pour obtenir une texture agréable (où on ne sent pas les peaux de tomates), mais pas trop lisse non plus, qui garde avec une certaine "mâche".

Pour finir, juste quelques impulsions de mixer plongeant - pas de mixage en continu - pour obtenir une texture agréable (où on ne sent pas les peaux de tomates), mais pas trop lisse non plus, qui garde avec une certaine "mâche".

Après quelques coups de mixer, je trouvais que j'avais encore un peu de liquide qui surnageait, j'ai donc desséché le mélange sur feu doux cinq minutes en remuant, jusqu'à obtenir la consistance parfaite !

Après quelques coups de mixer, je trouvais que j'avais encore un peu de liquide qui surnageait, j'ai donc desséché le mélange sur feu doux cinq minutes en remuant, jusqu'à obtenir la consistance parfaite !

Avec le mélange final j'ai rempli trois pots de terrine (remplir presque à ras bord et fermer tout de suite les pots, le mélange encore bouillant va "stériliser" le contenu du pot - je conserve mes confitures depuis des années de cette façon), et il m'est resté un petit supplément qui m'a permis de valider la recette. Ce chutney n'est pas trop sucré et peut presque se manger tel quel en tartinade sur du pain grillé, et il est délicieux avec du fromage de chèvre. A essayer avec du foie gras à Noël bien sûr !

Avec le mélange final j'ai rempli trois pots de terrine (remplir presque à ras bord et fermer tout de suite les pots, le mélange encore bouillant va "stériliser" le contenu du pot - je conserve mes confitures depuis des années de cette façon), et il m'est resté un petit supplément qui m'a permis de valider la recette. Ce chutney n'est pas trop sucré et peut presque se manger tel quel en tartinade sur du pain grillé, et il est délicieux avec du fromage de chèvre. A essayer avec du foie gras à Noël bien sûr !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
je conserve la recette pour l'an prochain. cette année j'ai transformé mes tomates cerises vertes en confitures, délicieuses d'ailleurs d'après mes amies à qui j'en ai fait gouter.
merci pour ce partage/
Monique
Répondre
M
Bien tentant tout cela.
Merci de ce partage.
mjf
Répondre
M
Une belle utilisation de tes black cherry vertes! Bravo!
Répondre