750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mini blinis maison

En cette veille de réveillon vous aurez peut être envie comme moi de faire des blinis maison pour l'apéritif, plutôt que d'en acheter tout faits sous plastique !

En cette veille de réveillon vous aurez peut être envie comme moi de faire des blinis maison pour l'apéritif, plutôt que d'en acheter tout faits sous plastique !

Alors je partage avec vous cette recette issue du livre Les crêpes de Sophie. Il faut préparer une pâte qui repose au moins une heure puis il faut compter une heure environ (avec une seule crêpière) pour faire les blinis.

Les ingrédients à mélanger, dans l'ordre, dans un cul de poule :

100 g de farine de blé (je prends de la T65) tamisée

70 g de farine de sarrasin tamisée

levure chimique (la recette met un paquet, j'en mets la moitié)

1.2 g à 1.5 g de sel (la recette n'indique pas la quantité, j'indique ce que je mets car c'est très important : si on ne sale pas assez - juste une pincée, ce ne sera pas bon)

poivre (quelques tours de moulin)

50 g de beurre fondu

2 jaunes d'oeufs (les 2 blancs seront ajoutés après le repos de la pâte)

un yaourt brassé ou grec nature (125 g)

10 cl de crème liquide

10 cl de lait chaud

On laisse ensuite reposer une heure. S'il subsiste des grumeaux les écraser avec le dos d'une cuillère contre les parois du cul de poule, avant d'ajouter les blancs en neige. Il faut monter les blancs légèrement, les garder bien souples, surout pas fermes, pour les incorporer facilement à la pâte liquide. C'est la première (petite) difficulté des blinis.

Ensuite c'est parti comme pour des crêpes, avec une crêpière (ou deux pour aller plus vite) que l'on graisse avec un peu de beurre fondu, mais que l'on ne fait pas chauffer fort comme pour les crêpes.

Ensuite c'est parti comme pour des crêpes, avec une crêpière (ou deux pour aller plus vite) que l'on graisse avec un peu de beurre fondu, mais que l'on ne fait pas chauffer fort comme pour les crêpes.

Et on fait des petits tas que l'on étale en petits cercles avec le dos d'une cuillère ou d'une petite louche. La pâte doit avoir une consistance qui fait que les blinis ne s'étalent pas, donc on peut les faire assez rapprochés dans la poêle. De petites bulles apparaissent rapidement, donnant leur aspect caractéristique aux blinis.

Et on fait des petits tas que l'on étale en petits cercles avec le dos d'une cuillère ou d'une petite louche. La pâte doit avoir une consistance qui fait que les blinis ne s'étalent pas, donc on peut les faire assez rapprochés dans la poêle. De petites bulles apparaissent rapidement, donnant leur aspect caractéristique aux blinis.

Dès que le dessous est cuit et peut se détacher, on les retourne un à un.

Dès que le dessous est cuit et peut se détacher, on les retourne un à un.

La deuxième difficulté des blinis, c'est de les faire cuire doucement car ils peuvent vite trop dorer, il ne faut pas les quitter des yeux et mettre ses plaques tout doux : les miennes vont de 1 à 9 et j'oscille entre 3 et 4 (à 3 tout le temps cela ne cuit pas assez, à 4 tout le temps c'est trop doré, donc je doit alterner la puissance régulièrement entre 3 et 4 pour obtenir la bonne cuisson).

La deuxième difficulté des blinis, c'est de les faire cuire doucement car ils peuvent vite trop dorer, il ne faut pas les quitter des yeux et mettre ses plaques tout doux : les miennes vont de 1 à 9 et j'oscille entre 3 et 4 (à 3 tout le temps cela ne cuit pas assez, à 4 tout le temps c'est trop doré, donc je doit alterner la puissance régulièrement entre 3 et 4 pour obtenir la bonne cuisson).

Après une ou deux tournées on se rend compte qu'il faut un petit bout de temps pour venir à bout de la pâte...

Après une ou deux tournées on se rend compte qu'il faut un petit bout de temps pour venir à bout de la pâte...

Mais le résultat en vaut la peine. J'ai fait mes blinis assez plats cette fois ci donc cela en a fait beaucoup, j'aurais pu les faire plus épais, la cuisson de la première face aurait juste été un peu plus longue. On peut les manger froids ou tièdes en les réchauffant dans un four préchauffé à 100°C. Il faut éviter le micro ondes qui pourrait les rendre caoutchouteux. Il n'y a plus qu'à préparer les canapés pour l'apéritif !

Mais le résultat en vaut la peine. J'ai fait mes blinis assez plats cette fois ci donc cela en a fait beaucoup, j'aurais pu les faire plus épais, la cuisson de la première face aurait juste été un peu plus longue. On peut les manger froids ou tièdes en les réchauffant dans un four préchauffé à 100°C. Il faut éviter le micro ondes qui pourrait les rendre caoutchouteux. Il n'y a plus qu'à préparer les canapés pour l'apéritif !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

nathouest 24/01/2021 23:21

alors là j’achète totalement votre recette, cela m'évitera d'en acheter des quelque conque des commerces. Merci

Alexandra 02/01/2021 19:03

Ils sont bien sympas tes blinis et j'en prendrais bien quelques uns (même natures !)

blogorel 01/01/2021 17:57

Ils ont l'air très bon. Merci pour la recette.

Marie-Anne 01/01/2021 17:19

Bravo pour ces blinis qui sont certainement nettement meilleurs que ceux que l'on achète sous plastique dans le commerce!