750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Asperges vertes, vinaigrette curry et coriandre

Les asperges, c'est une des gourmandises du printemps ! Cette botte, vendue sur un stand saisonnier de mon village, en direct d'un producteur en Sologne, m'a fait envie.

Les asperges, c'est une des gourmandises du printemps ! Cette botte, vendue sur un stand saisonnier de mon village, en direct d'un producteur en Sologne, m'a fait envie.

J'aime manger ces asperges vertes de saison simplement en vinaigrette, et comme j'avais une belle botte de coriandre fraîche, j'ai décidé de faire une vinaigrette un peu relevée avec  ma moutarde aux épices fétiche des marais salants "Sel de Vie", en Vendée.

J'aime manger ces asperges vertes de saison simplement en vinaigrette, et comme j'avais une belle botte de coriandre fraîche, j'ai décidé de faire une vinaigrette un peu relevée avec ma moutarde aux épices fétiche des marais salants "Sel de Vie", en Vendée.

Il faut trois ans pour obtenir des asperges à partir de graines, il y a donc énormément de travail pour les produire, comme expliqué dans cet article, ce qui explique sans doute le prix des bottes fraîches. Mais cela n'a rien à voir avec les asperges que l'on trouve en bocal au supermarché, et qui viennent du bout du monde...C'est donc un petit luxe à s'offrir et à savourer pour célébrer l'arrivée du printemps !

Pour les préparer on coupe le bout qui est trop dur et on épluche le bas des tiges pour enlever la couche filandreuse. En général les asperges sont propres et n'ont donc pas besoin d'être lavées.

Pour les préparer on coupe le bout qui est trop dur et on épluche le bas des tiges pour enlever la couche filandreuse. En général les asperges sont propres et n'ont donc pas besoin d'être lavées.

Ensuite je les fais cuire à l'étouffée dans une grande poêle (pour ne pas briser les tiges qui sont fragiles une fois cuites), avec juste quelques centilitres d'eau et quelques grains de gros sel, pour les cuire par absorption et préserver leur goût délicat, ainsi que leurs précieux sels minéraux.

Ensuite je les fais cuire à l'étouffée dans une grande poêle (pour ne pas briser les tiges qui sont fragiles une fois cuites), avec juste quelques centilitres d'eau et quelques grains de gros sel, pour les cuire par absorption et préserver leur goût délicat, ainsi que leurs précieux sels minéraux.

La durée de cuisson va dépendre de l'épaisseur des tiges, il faut planter un couteau à lame fine dans le côté le plus épais des tiges pour savoir si elles sont suffisamment cuites : comme pour les pommes de terre, il ne faut plus sentir de résistance, mais éviter aussi de trop les cuire (sans quoi les têtes, beaucoup plus tendres, seront en bouillie). On les laisse ensuite refroidir. On peut les déguster tièdes ou froides le lendemain, selon son goût.

La durée de cuisson va dépendre de l'épaisseur des tiges, il faut planter un couteau à lame fine dans le côté le plus épais des tiges pour savoir si elles sont suffisamment cuites : comme pour les pommes de terre, il ne faut plus sentir de résistance, mais éviter aussi de trop les cuire (sans quoi les têtes, beaucoup plus tendres, seront en bouillie). On les laisse ensuite refroidir. On peut les déguster tièdes ou froides le lendemain, selon son goût.

Je prépare ensuite une vinaigrette classique dans ses proportions, avec du vinaigre de cidre (2 cuillères à soupe), une grosse cuillère à café de moutarde aux épices (à défaut, mélanger auparavant du curry en poudre dans votre moutarde forte nature), du poivre 5 baies, et 4 cuillères à soupe d'huile de votre choix (j'ai opté pour un mélange 50% olive, 50% sésame), et une bonne dose de coriandre fraîche hachée pour beaucoup de fraîcheur.

Je prépare ensuite une vinaigrette classique dans ses proportions, avec du vinaigre de cidre (2 cuillères à soupe), une grosse cuillère à café de moutarde aux épices (à défaut, mélanger auparavant du curry en poudre dans votre moutarde forte nature), du poivre 5 baies, et 4 cuillères à soupe d'huile de votre choix (j'ai opté pour un mélange 50% olive, 50% sésame), et une bonne dose de coriandre fraîche hachée pour beaucoup de fraîcheur.

Il n'a a plus qu'à savourer le goût du printemps !

Il n'a a plus qu'à savourer le goût du printemps !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

nathouest 11/05/2021 00:48

chouette c'est la saison qui commence , cela tombe à point !
vous avez dû voir : overbog bloquait la possibilité de mettre des commentaires chez vous ( et d'autres je vous rassure ) je vais donc me rattraper et découvrir vos charmantes recettes

Gwen 11/05/2021 08:28

ah je n'avais pas remarqué qu'il y avait un blocage des commentaires, merci pour les vôtres !

Alexandra 28/04/2021 19:52

J'adore les asperges, il faudrait que j'en mette dans mon jardin ! Bises

Gwen 28/04/2021 20:44

Si tu le fais, tu es courageuse ! Je n'aurai pas la patience de les cultiver pendant 3 ans :)

miji 27/04/2021 20:11

de saison et bien parfumé , ce plat me plait bien.

blogorel 26/04/2021 08:10

Merci pour cette recette, elle donne envie!

funny 25/04/2021 20:51

HO elles donnent envie de passer à table ces belles asperges !!
bravo pour ta recette
bises