750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Barres céréales avoine abricot

Aujourd'hui voici une alternative aux barres aux céréales industrielles, qui pourra se décliner en de multiples variations, se conserver plusieurs semaines, et même se congeler.

Aujourd'hui voici une alternative aux barres aux céréales industrielles, qui pourra se décliner en de multiples variations, se conserver plusieurs semaines, et même se congeler.

Cette recette vegan pourra se réaliser toute l'année car elle ne nécessite pour tout ingrédient frais qu'une pomme.

Cette recette vegan pourra se réaliser toute l'année car elle ne nécessite pour tout ingrédient frais qu'une pomme.

La difficulté des barres de céréales maison est d'obtenir un résultat qui "se tient" sans ajouter trop de sucre ni trop cuire, car les flocons de céréales brûleront en cas de température trop élevée ou de cuisson trop prolongée. C'est pourquoi il est utile de faire reposer le mélange plusieurs heures avant cuisson, pour que tous les ingrédients s'amalgament bien, et aussi d'incorporer de la compote de pomme, dont la pectine va servir de liant (la plupart des barres du commerce en contiennent d'ailleurs). Après différents essais ces deux dernières années, j'ai élaboré la recette suivante :

110 g de compote (obtenue avec une pomme cuite avec un peu d'eau, sans sucre ajouté)

70 g de purée d'amandes blanches

100 à 110 g de sirop d'agave (pour une version vegan), ou 100 à 120 g de miel, si l'on préfère - le résultat ne sera pas tout à fait le même en termes de goût et de texture :

     - le sirop d'agave contient environ 25% d'eau, ce qui va faire gonfler les flocons et donner des barres plus moelleuses, tandis que le miel donnera des barres plus fermes sous la dent, avec des flocons moins ramollis.

     - la version 100% miel aura un goût de miel très fort que tous n'apprécient pas. Le sirop d'agave a l'avantage d'un goût assez neutre.

     - On peut très bien faire un mélange pour obtenir la consistance souhaitée et un goût de miel plus léger.

4 cuillères à soupe d'huile de pépin de raisin (environ 19 g)

50 g d'amandes et de noisettes hachées (facultatif)

6 abricots secs en tout petits dés (5 mm, sinon cela nuira à la tenue des barres)

200 g de petits flocons d'avoine (si vous en avez des gros, donner quelques impulsions de mini hachoir pour en réduire la taille, c'est important pour la tenue des barres)

un sachet de sucre vanillé

60 g de pépites de chocolat au lait (facultatif, je m'en passe mais les enfants apprécieront de retrouver ce goût familier et rassurant - et les pépites ne fondront pas au four !)

On peut bien sûr varier les flocons de céréales, les fruits secs (dattes, figues, raisins secs, cranberries...), ainsi que les noix (cajou, cacahuètes...) pour en faire de multiples versions au goût de chacun, l'important étant de respecter les proportions pour chaque type d'ingrédient.

On commence par préparer la compote.

On commence par préparer la compote.

Puis on chauffe très doucement (si nécessaire) la purée d'amandes avec l'huile de pépin de raisin et le sirop d'agave (ou le miel) pour obtenir un mélange homogène.

Puis on chauffe très doucement (si nécessaire) la purée d'amandes avec l'huile de pépin de raisin et le sirop d'agave (ou le miel) pour obtenir un mélange homogène.

Pendant ce temps on hache les fruits secs. Il est important de faire de très petits morceaux pour ne pas induire de "fractures" dans les barres.

Pendant ce temps on hache les fruits secs. Il est important de faire de très petits morceaux pour ne pas induire de "fractures" dans les barres.

On mélange ensuite toutes les préparations précédentes dans un cul de poule avec les flocons et on ajoute un sachet de sucre vanillé.

On mélange ensuite toutes les préparations précédentes dans un cul de poule avec les flocons et on ajoute un sachet de sucre vanillé.

On mélange bien avec deux cuillères pour bien enrober tous les flocons. Le mélange doit changer d'aspect, signe que tous les flocons sont bien imbibés.

On mélange bien avec deux cuillères pour bien enrober tous les flocons. Le mélange doit changer d'aspect, signe que tous les flocons sont bien imbibés.

Quand le mélange a refroidi, on peut ajouter en dernier les pépites de chocolat.

Quand le mélange a refroidi, on peut ajouter en dernier les pépites de chocolat.

On débarrasse ensuite sur une plaque dans un cadre rectangle (le mien fait 18 par 24 cm).

On débarrasse ensuite sur une plaque dans un cadre rectangle (le mien fait 18 par 24 cm).

Ensuite on tasse bien avec le dos d'une cuillère, la difficulté étant d'obtenir une épaisseur uniforme. Cela prend un peu de temps mais l'aspect final des barres dépend largement du soin apporté à cette opération.

Ensuite on tasse bien avec le dos d'une cuillère, la difficulté étant d'obtenir une épaisseur uniforme. Cela prend un peu de temps mais l'aspect final des barres dépend largement du soin apporté à cette opération.

On enlève ensuite le cadre, et je vous conseille de pré-découper les barres avant cuisson, lorsque le mélange est encore tendre, car après cuisson il sera difficile de couper nettement les barres sans les casser par endroits. Pour cela j'utilise un petit couteau à lame très fine et une grande palette de 4 cm de large qui me sert de gabarit pour obtenir 6 barres de largeur égale.

On enlève ensuite le cadre, et je vous conseille de pré-découper les barres avant cuisson, lorsque le mélange est encore tendre, car après cuisson il sera difficile de couper nettement les barres sans les casser par endroits. Pour cela j'utilise un petit couteau à lame très fine et une grande palette de 4 cm de large qui me sert de gabarit pour obtenir 6 barres de largeur égale.

Je coupe ensuite dans la longueur pour obtenir 12 barres en tout. Je ne découpe pas forcément les barres complètement pour ne pas repousser le mélange en dehors du cadre initial, l'important est de faire au moins une rainure qui facilitera la fin de la découpe après cuisson. Je laisse reposer la plaque ainsi une nuit.

Je coupe ensuite dans la longueur pour obtenir 12 barres en tout. Je ne découpe pas forcément les barres complètement pour ne pas repousser le mélange en dehors du cadre initial, l'important est de faire au moins une rainure qui facilitera la fin de la découpe après cuisson. Je laisse reposer la plaque ainsi une nuit.

Le lendemain je cuis environ 20 mn : 10 mn à 160°C, puis 10 mn à 150°C, pour la version au miel. La version au sirop d'agave a nécessité 5 à 10 mn de cuisson supplémentaire à 140°C car les flocons étaient plus humides. J'ai même laissé ensuite dans le four éteint jusqu'à refroidissement, pour finir de déssécher les barres. Il faut vraiment observer car le temps de cuisson nécessaire peut varier selon votre four, la teneur en eau de votre compote et du sirop d'agave. Les bords de la plaque seront un peu dorés mais pas tout le dessus (si les flocons colorent trop en cours de cuisson, ne pas hésiter à recouvrir d'une feuille de papier sulfurisé). Après refroidissement, on finit de découper les barres avec un petit couteau à lame fine.

Le lendemain je cuis environ 20 mn : 10 mn à 160°C, puis 10 mn à 150°C, pour la version au miel. La version au sirop d'agave a nécessité 5 à 10 mn de cuisson supplémentaire à 140°C car les flocons étaient plus humides. J'ai même laissé ensuite dans le four éteint jusqu'à refroidissement, pour finir de déssécher les barres. Il faut vraiment observer car le temps de cuisson nécessaire peut varier selon votre four, la teneur en eau de votre compote et du sirop d'agave. Les bords de la plaque seront un peu dorés mais pas tout le dessus (si les flocons colorent trop en cours de cuisson, ne pas hésiter à recouvrir d'une feuille de papier sulfurisé). Après refroidissement, on finit de découper les barres avec un petit couteau à lame fine.

Ces barres 100% naturelles et nettement moins sucrées que celles du commerce se transporteront facilement dans une petite boîte. Elle se conserveront sans problème dans un boîte hermétique : deux ou trois semaines à température ambiante, beaucoup plus longtemps encore au frais, et vous pouvez les congeler (dans des boîtes en plastique hermétiques) pour en ressortir une de temps en temps, à laisser décongeler à température ambiante. A garder sous la main en cas de petite faim !

Ces barres 100% naturelles et nettement moins sucrées que celles du commerce se transporteront facilement dans une petite boîte. Elle se conserveront sans problème dans un boîte hermétique : deux ou trois semaines à température ambiante, beaucoup plus longtemps encore au frais, et vous pouvez les congeler (dans des boîtes en plastique hermétiques) pour en ressortir une de temps en temps, à laisser décongeler à température ambiante. A garder sous la main en cas de petite faim !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

miji 29/05/2021 20:19

quel bel aspect ! c'est très tentant ! et j'aime l'idée de la congélation pour éviter la surconsommation inévitable!!!

nathouest 26/05/2021 17:45

une bonne idée qui doit ravir vos gourmands !

Alexandra 26/05/2021 16:40

Elles sont bien sympathiques tes barres céréales !