750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oeuf mollet, petits pois frais et légumes de printemps

J'adore les légumes nouveaux de printemps, c'est une vraie gourmandise qui vaut les efforts nécessaires de préparation ! Comme j'ai de bons oeufs de ferme par mon AMAP, j'aime les accompagner d'un oeuf mollet, plus facile à réaliser que les oeufs pochés.

J'adore les légumes nouveaux de printemps, c'est une vraie gourmandise qui vaut les efforts nécessaires de préparation ! Comme j'ai de bons oeufs de ferme par mon AMAP, j'aime les accompagner d'un oeuf mollet, plus facile à réaliser que les oeufs pochés.

Qu'on se le dise, il vaut mieux faire cette recette pour un samedi ou un dimanche midi, quand on peut s'y mettre tranquillement dans la matinée, car mine de rien, il y a beaucoup de travail - mais pour ma part, c'est plutôt une activité de détente ! Il faudra donc commencer par écosser des petits pois frais, achetés au marché. Un kilo de cosses donneront environ 350 g de petits pois (pour 2 à 3 personnes si l'on y ajoute d'autres légumes). On peut éventuellement cuisiner plus tard les cosses, en en retirant les fils.

Qu'on se le dise, il vaut mieux faire cette recette pour un samedi ou un dimanche midi, quand on peut s'y mettre tranquillement dans la matinée, car mine de rien, il y a beaucoup de travail - mais pour ma part, c'est plutôt une activité de détente ! Il faudra donc commencer par écosser des petits pois frais, achetés au marché. Un kilo de cosses donneront environ 350 g de petits pois (pour 2 à 3 personnes si l'on y ajoute d'autres légumes). On peut éventuellement cuisiner plus tard les cosses, en en retirant les fils.

Il faudra juste gratter ou brosser les carottes en botte (dont on pourra aussi cuisiner les fanes ultérieurement). L'idée n'est pas d'éplucher ces carottes nouvelles, à la peau fine et pleine de vitamines ! Laver les herbes de son choix si nécessaire (j'ai utilisé de l'estragon, du persil et de la ciboulette).

Il faudra juste gratter ou brosser les carottes en botte (dont on pourra aussi cuisiner les fanes ultérieurement). L'idée n'est pas d'éplucher ces carottes nouvelles, à la peau fine et pleine de vitamines ! Laver les herbes de son choix si nécessaire (j'ai utilisé de l'estragon, du persil et de la ciboulette).

Il faudra aussi éplucher 2 ou 3 oignons blancs ou de grosses cébettes, au choix (les cébettes ont une forme ovale).

Il faudra aussi éplucher 2 ou 3 oignons blancs ou de grosses cébettes, au choix (les cébettes ont une forme ovale).

Une fois ce travail préparatoire effectué, on commence par blanchir les petits pois dans de l'eau bouillante salée 3 à 5 minutes, en fonction de leur taille et de la fermeté souhaitée.

Une fois ce travail préparatoire effectué, on commence par blanchir les petits pois dans de l'eau bouillante salée 3 à 5 minutes, en fonction de leur taille et de la fermeté souhaitée.

Pour garder leur vert éclatant (comme les petits pois surgelés qui ont subi la même opération), il faut immédiatement les plonger dans de l'eau bien froide. Sinon, il vont prendre cette couleur kaki des petits pois en conserve, nettement moins appétissante...

Pour garder leur vert éclatant (comme les petits pois surgelés qui ont subi la même opération), il faut immédiatement les plonger dans de l'eau bien froide. Sinon, il vont prendre cette couleur kaki des petits pois en conserve, nettement moins appétissante...

Ensuite on les égoutte. On finira de les cuire à la poêle avec un peu de beurre.

Ensuite on les égoutte. On finira de les cuire à la poêle avec un peu de beurre.

On s'occupe ensuite des carottes, que l'on coupe en deux dans la longueur, pour les faire braiser dans du beurre salé dans une cocotte à fond épais.

On s'occupe ensuite des carottes, que l'on coupe en deux dans la longueur, pour les faire braiser dans du beurre salé dans une cocotte à fond épais.

D'un côté puis de l'autre, à découvert, par tournées pour qu'elles soient bien au contact du fond de la cocotte afin de leur donner cette belle coloration et surtout beaucoup de goût. Il faut les piquer avec un couteau à lame fine pour vérifier la cuisson, comme on le fait pour des pommes de terre. On peut les vouloir très fondantes ou encore un peu fermes, c'est au goût de chacun.

D'un côté puis de l'autre, à découvert, par tournées pour qu'elles soient bien au contact du fond de la cocotte afin de leur donner cette belle coloration et surtout beaucoup de goût. Il faut les piquer avec un couteau à lame fine pour vérifier la cuisson, comme on le fait pour des pommes de terre. On peut les vouloir très fondantes ou encore un peu fermes, c'est au goût de chacun.

Cela prend un peu de temps, on les débarrasse au fur et à mesure. Je n'avais pas de navets nouveaux cette fois-ci, mais on peut les préparer de la même façon.

Cela prend un peu de temps, on les débarrasse au fur et à mesure. Je n'avais pas de navets nouveaux cette fois-ci, mais on peut les préparer de la même façon.

Enfin on coupe les cébettes ou les oignons blancs en deux également (j'utilise non seulement le bulbe blanc mais aussi le début de la tige vert clair qui est très bonne), et on les fait revenir dans un peu de beurre avec du sel dans la poêle dans laquelle on rassemblera tous les légumes.

Enfin on coupe les cébettes ou les oignons blancs en deux également (j'utilise non seulement le bulbe blanc mais aussi le début de la tige vert clair qui est très bonne), et on les fait revenir dans un peu de beurre avec du sel dans la poêle dans laquelle on rassemblera tous les légumes.

Quand les oignons ou cébettes sont translucides, on rajoute les petits pois pour finir de les cuire durant quelques minutes, on assaisonne avec du sel et du poivre. L'idée n'est pas qu'ils soient tout mous comme des petits pois en conserve, mais de les garder encore un peu fermes, et surtout avec tout leur goût !

Quand les oignons ou cébettes sont translucides, on rajoute les petits pois pour finir de les cuire durant quelques minutes, on assaisonne avec du sel et du poivre. L'idée n'est pas qu'ils soient tout mous comme des petits pois en conserve, mais de les garder encore un peu fermes, et surtout avec tout leur goût !

On met ensuite les carottes à réchauffer sur le dessus à feux doux. On peut lancer la cuisson des oeufs mollets pendant ce temps : 6 minutes dans de l'eau vinaigrée.

On met ensuite les carottes à réchauffer sur le dessus à feux doux. On peut lancer la cuisson des oeufs mollets pendant ce temps : 6 minutes dans de l'eau vinaigrée.

Pendant ce temps on hache les herbes.

Pendant ce temps on hache les herbes.

Puis on les ajoute au mélange de légumes.

Puis on les ajoute au mélange de légumes.

A bout des 6 minutes il faut plonger les oeufs dans de l'eau bien froide pour stopper la cuisson et obtenir un jaune encore bien liquide. Au bout d'une à deux minutes on peut écaler l'oeuf, dont la coquille se détachera d'autant plus facilement après ce rafraîchissement.

A bout des 6 minutes il faut plonger les oeufs dans de l'eau bien froide pour stopper la cuisson et obtenir un jaune encore bien liquide. Au bout d'une à deux minutes on peut écaler l'oeuf, dont la coquille se détachera d'autant plus facilement après ce rafraîchissement.

Il n'y a plus qu'à dresser les légumes dans des assiettes creuses, avec un oeuf coupé en deux (avec un couteau à lame fine) au centre, et terminer par un tour de moulin à poivre sur l'oeuf et quelques herbes parsemées. Cette assiette printanière se déguste tiède.

Il n'y a plus qu'à dresser les légumes dans des assiettes creuses, avec un oeuf coupé en deux (avec un couteau à lame fine) au centre, et terminer par un tour de moulin à poivre sur l'oeuf et quelques herbes parsemées. Cette assiette printanière se déguste tiède.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Alexandra 20/06/2021 15:18

Une belle assiette printanière ! Merci.

blogorel 06/06/2021 19:02

ça m'a l'air très bon!!

miji 05/06/2021 20:26

miam, toute cette verdure me plait bien ; un plat complet plein de fraicheur!