750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Confiture de cassis

Je suis une fan de fruits rouges et chaque année je guette la saison pour faire mes réserves de confitures et de fruits frais congelés !

Je suis une fan de fruits rouges et chaque année je guette la saison pour faire mes réserves de confitures et de fruits frais congelés !

Je vais en effet les cueillir depuis 2012 à la ferme cueillette de Viltain, à Jouy-en-Josas, qui n'est pas très loin de chez moi. Moyennant l'effort (et le plaisir !) de cueillir les fruits soi-même, on a la possibilité de se procurer des fruits rouges locaux et pour beaucoup moins cher qu'en barquettes, notamment pour les confitures qui nécessitent une certaine quantité... mais aussi pour profiter sans restriction de ces gourmandises d'été aux nombreuses vertus nutritionnelles !

Cette ferme toute proche de Paris, installée depuis 1953, se situe au coeur du plateau de Saclay dont les dernières terres agricoles sont menacées par les projets d'aménagement du Grand Paris, notamment la ligne 18 (et l'urbanisation qu'elle va entraîner), projet au coût faramineux et inadapté aux véritables besoins de transport, contre lequel un collectif (le CCL18) s'est créé. 

Alors, j'espère pouvoir continuer à cueillir chaque été mes framboises, mes groseilles et mes cassis....

En tout cas cette année, s'il était encore un peu tôt, en ce samedi 10 juillet, pour les framboises (qui ont un peu manqué de soleil ces derniers temps), les cassis, en revanche, étaient magnifiques et très abondants ! J'en ai cueilli presque 3 kilos en une bonne heure.

En tout cas cette année, s'il était encore un peu tôt, en ce samedi 10 juillet, pour les framboises (qui ont un peu manqué de soleil ces derniers temps), les cassis, en revanche, étaient magnifiques et très abondants ! J'en ai cueilli presque 3 kilos en une bonne heure.

Ayant visiblement apprécié les pluies de ces dernières semaines, ils étaient de bonne taille et bien lisses.

Ayant visiblement apprécié les pluies de ces dernières semaines, ils étaient de bonne taille et bien lisses.

De retour à la maison, il y en a pour un bon moment pour tout équeuter avant de les rincer. Je mets de côté les grains très mûrs qui se sont écrasés, afin de garder les autres cassis propres pour en congeler tels quels.

De retour à la maison, il y en a pour un bon moment pour tout équeuter avant de les rincer. Je mets de côté les grains très mûrs qui se sont écrasés, afin de garder les autres cassis propres pour en congeler tels quels.

Une fois tout trié et lavé, je vais sécher ceux que je n'utilise pas en confiture en les étalant sur un torchon sur une plaque à pâtisserie.

Une fois tout trié et lavé, je vais sécher ceux que je n'utilise pas en confiture en les étalant sur un torchon sur une plaque à pâtisserie.

Quand les cassis ont séché, je retire le torchon délicatement et mets la plaque telle quelle au congélateur pour une nuit (j'ai fait deux plaques avec 1.2 kg de fruits). Les fruits sont ainsi congelés sans s'écraser.

Quand les cassis ont séché, je retire le torchon délicatement et mets la plaque telle quelle au congélateur pour une nuit (j'ai fait deux plaques avec 1.2 kg de fruits). Les fruits sont ainsi congelés sans s'écraser.

Le lendemain, il n'y a plus qu'à les mettre en barquettes ou en sacs de congélation. J'aurai ainsi des réserves pour en faire des coulis, compotées, mousses pour entremets, ou pour en incorporer dans des cakes ou des muffins, tels quels ou légèrement desséchés au four au préalable. Bien mieux que les fruits rouges surgelés de provenance lointaine que l'on peut trouver dans le commerce, et surtout, un goût incomparable !

Le lendemain, il n'y a plus qu'à les mettre en barquettes ou en sacs de congélation. J'aurai ainsi des réserves pour en faire des coulis, compotées, mousses pour entremets, ou pour en incorporer dans des cakes ou des muffins, tels quels ou légèrement desséchés au four au préalable. Bien mieux que les fruits rouges surgelés de provenance lointaine que l'on peut trouver dans le commerce, et surtout, un goût incomparable !

Quant à la confiture, pour 7 petits pots j'ai utilisé 1,2 kg de cassis et 720 g de sucre blond de canne, soit 600 g de sucre par kilo de fruit, et fait une cuisson courte (à peine 10 mn à partir de l'ébullition) car les cassis étant très riches en pectine, ils gélifient beaucoup (davantage que les groseilles). Il ne faut donc surtout pas rajouter de gélifiant, et plutôt cuire pas assez que trop. Mes dernières confitures de cassis, que j'avais faites il y a deux ans, étaient trop prises, alors cette fois j'y vais piano sur la cuisson !

Quant à la confiture, pour 7 petits pots j'ai utilisé 1,2 kg de cassis et 720 g de sucre blond de canne, soit 600 g de sucre par kilo de fruit, et fait une cuisson courte (à peine 10 mn à partir de l'ébullition) car les cassis étant très riches en pectine, ils gélifient beaucoup (davantage que les groseilles). Il ne faut donc surtout pas rajouter de gélifiant, et plutôt cuire pas assez que trop. Mes dernières confitures de cassis, que j'avais faites il y a deux ans, étaient trop prises, alors cette fois j'y vais piano sur la cuisson !

On mélange simplement les fruits et le sucre, sans aucun additif (ni jus de citron ou autre).

On mélange simplement les fruits et le sucre, sans aucun additif (ni jus de citron ou autre).

Je mets à chauffer doucement et je compte à peine 10 minutes (pas une de plus !) à partir de l'ébullition. J'ai aussi remué et écrasé un peu les cassis (qui étaient gros) avec une spatule en bois, toutes les 2 à 3 minutes (ce qui interrompt momentanément l'ébullition).

Je mets à chauffer doucement et je compte à peine 10 minutes (pas une de plus !) à partir de l'ébullition. J'ai aussi remué et écrasé un peu les cassis (qui étaient gros) avec une spatule en bois, toutes les 2 à 3 minutes (ce qui interrompt momentanément l'ébullition).

Au bout des 10 mn je retire la marmite du feu pour stopper la cuisson et verse en pots, en les remplissant très près du bord et en fermant chaque pot immédiatement avant de remplir le suivant.

Au bout des 10 mn je retire la marmite du feu pour stopper la cuisson et verse en pots, en les remplissant très près du bord et en fermant chaque pot immédiatement avant de remplir le suivant.

Le résultat est parfaitement à mon goût : une confiture juste coulante comme il faut, pas trop sucrée, et avec des morceaux de fruits comme je les aime, notamment pour mélanger à du fromage blanc. Pour garder un petit parfum d'été tout au long de l'année !

Le résultat est parfaitement à mon goût : une confiture juste coulante comme il faut, pas trop sucrée, et avec des morceaux de fruits comme je les aime, notamment pour mélanger à du fromage blanc. Pour garder un petit parfum d'été tout au long de l'année !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Alexandra 25/07/2021 22:31

Je fais toujours le cassis en gelée mais pourquoi pas essayer en confiture l'année prochaine ! mERCI

Gwen 25/07/2021 22:56

Je préfère en effet toujours utiliser les fruits entiers (les grains éventuels ne me dérangent pas), ce qui est préférable aussi d'un point de vue nutritionnel, l'impact du sucre n'étant pas le même quand il est accompagné de fibres. Mais on peut préférer la texture des gelées, qui permettent aussi des utilisations différentes.

nathouest 14/07/2021 15:56

moi qui aime la confiture de cassis , je ne peux que baver devant votre message !!

miji 11/07/2021 19:49

je passe ...je n'aime pas du tout ce fruit !

Gwen 14/07/2021 16:08

Chacun ses goûts :) peut-être aussi le cassis est-il un fruit un peu oublié, on ne le trouve guère dans les commerces...