750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Galettes de quinoa aux fanes de carottes

En cette saison de carottes nouvelles, et alors que les émissions culinaires parlent de plus en plus de cuisiner l'intégralité des produits,  j'ai saisi l'occasion d'apprendre à faire quelque chose des fanes de carottes plutôt que de les jeter, ce qui inaugure une nouvelle rubrique "anti-gaspi" sur ce blog !

En cette saison de carottes nouvelles, et alors que les émissions culinaires parlent de plus en plus de cuisiner l'intégralité des produits, j'ai saisi l'occasion d'apprendre à faire quelque chose des fanes de carottes plutôt que de les jeter, ce qui inaugure une nouvelle rubrique "anti-gaspi" sur ce blog !

Comme d'habitude, j'ai été piocher des idées sur Pinterest et je suis partie de cette recette de galettes de quinoa, ayant déjà l'expérience des galettes végétariennes, et de cette céréale sans gluten originaire d'Amérique du Sud, qui a l'avantage de donner aux galettes une surface croustillante.

Cerise sur le gâteau, depuis tout récemment le magasin bio à côté de chez moi propose du quinoa cultivé dans les Yvelines, donc très localement !

Cerise sur le gâteau, depuis tout récemment le magasin bio à côté de chez moi propose du quinoa cultivé dans les Yvelines, donc très localement !

J'ai utilisé environ 90 g de quinoa cru cuit par absorbtion (à l'avance) dans 3 fois son volume d'eau pour obtenir 250 g de quinoa cuit. Je ne l'ai pas rincé comme indiqué dans la recette, n'ayant jamais trouvé amer le quinoa que j'achetais jusqu'à présent, mais ce quinoa s'est révélé très amer, alors que les fanes de carottes le sont déjà...c'est ainsi que j'ai décidé de remplacer la farine de blé de la recette par de la farine de pois chiches, au goût un peu sucré, afin de contrebalancer cette forte dose d'amertume, ce qui a très bien fonctionné...faisant de ces galettes une recette "sans gluten" pour l'occasion.

Cette farine de pois chiches affiche presque 11% de sucre ! On en utilise une toute petite quantité donc ce n'est pas un souci, mais au goût cela fait toute la différence.

Cette farine de pois chiches affiche presque 11% de sucre ! On en utilise une toute petite quantité donc ce n'est pas un souci, mais au goût cela fait toute la différence.

J'ai également décidé de remplacer le fromage blanc par du Philadelphia pour son goût sucré-salé et sa texture compacte pour assurer un bon liant. Enfin j'ai rajouté un peu de chapelure (ici à partir de biscottes mixées, mais pour une version sans gluten on peut mixer des flocons de riz ou des corn flakes non sucrés).

J'ai également décidé de remplacer le fromage blanc par du Philadelphia pour son goût sucré-salé et sa texture compacte pour assurer un bon liant. Enfin j'ai rajouté un peu de chapelure (ici à partir de biscottes mixées, mais pour une version sans gluten on peut mixer des flocons de riz ou des corn flakes non sucrés).

Pour 7 à 9 galettes de 8 cm de diamètre, selon leur épaisseur et la quantité de fanes, j'utilise, en les mélangeant dans l'ordre:

1 oeuf (50 g)

des épices : sel berbère, poivre 5 baies, curry, curcuma (qui donnera une belle couleur jaune appétissante)

1 grosse cuillère à café de Philadelphia (fromage blanc a défaut)

1 petit oignon jaune ou blanc haché

15 g de farine de pois chiches

10 à 20 g de chapelure (1 à 2 biscottes mixées, ou une alternative type crackers sans gluten) - ceci est facultatif mais permet de donner une meilleure texture aux galettes, qui seront moins molles

250 g de quinoa cuit (90 g cru)

80 à 120 g de fanes cuites (on peut toutes les cuire sitôt la botte de carottes achetée, et congeler la partie cuite qu'on n'utilise pas tout de suite, les fanes fraîches se conservant très peu de temps)

Après les avoir bien lavées dans deux voire trois eaux pour éliminer la terre ou le sable, on peut les faire revenir à la poêle, hachées grossièrement,  avec un peu de beurre, et un petit oignon blanc si on le souhaite.

Après les avoir bien lavées dans deux voire trois eaux pour éliminer la terre ou le sable, on peut les faire revenir à la poêle, hachées grossièrement, avec un peu de beurre, et un petit oignon blanc si on le souhaite.

On peut couvrir en partie pour les cuire à l'étouffée, en quelques minutes les fanes vont "tomber" comme des épinards, il n'y a pas besoin de les faire cuire longuement.

On peut couvrir en partie pour les cuire à l'étouffée, en quelques minutes les fanes vont "tomber" comme des épinards, il n'y a pas besoin de les faire cuire longuement.

Ensuite on mélange les ingrédients dans l'ordre dans un grand cul de poule.

Ensuite on mélange les ingrédients dans l'ordre dans un grand cul de poule.

Mélanger au fouet tous les autres ingrédients avant le quinoa et les fanes permet de bien homogénéiser cet appareil qui sera le liant des galettes.

Mélanger au fouet tous les autres ingrédients avant le quinoa et les fanes permet de bien homogénéiser cet appareil qui sera le liant des galettes.

On n'aura ensuite plus qu'à ajouter le quinoa et les fanes, et bien mélanger le tout.

On n'aura ensuite plus qu'à ajouter le quinoa et les fanes, et bien mélanger le tout.

Puis on fait cuire les galettes dans un peu d'huile d'olive dans une poêle qui n'attache pas (j'utilise une crêpière), en s'aidant d'un cercle en inox pour les former, une par une. Je ne trouve pas nécessaire de conserver le cercle en place ensuite, ces galettes conservent bien leur forme et se retournent facilement avec une spatule fine.

Puis on fait cuire les galettes dans un peu d'huile d'olive dans une poêle qui n'attache pas (j'utilise une crêpière), en s'aidant d'un cercle en inox pour les former, une par une. Je ne trouve pas nécessaire de conserver le cercle en place ensuite, ces galettes conservent bien leur forme et se retournent facilement avec une spatule fine.

Quelques minutes de cuisson sur chaque face suffisent. On peut s'amuser à incorporer dans ces galettes de petits restes d'autres légumes, comme ici un morceau de poivron rouge en petits dés.

Quelques minutes de cuisson sur chaque face suffisent. On peut s'amuser à incorporer dans ces galettes de petits restes d'autres légumes, comme ici un morceau de poivron rouge en petits dés.

Dernier avantage de ces galettes, elles se congèlent très bien et peuvent se faire réchauffer directement du congélateur, très pratique pour les jours où on n'a pas le temps (ou l'envie) de cuisiner. Je les sépare par un mocreau de papier cuisson pour qu'elles ne collent pas entre elle. Elles se conservent aussi très bien plusieurs jours au réfrigérateur.

Dernier avantage de ces galettes, elles se congèlent très bien et peuvent se faire réchauffer directement du congélateur, très pratique pour les jours où on n'a pas le temps (ou l'envie) de cuisiner. Je les sépare par un mocreau de papier cuisson pour qu'elles ne collent pas entre elle. Elles se conservent aussi très bien plusieurs jours au réfrigérateur.

Ces galettes s'accompagnent idéalement d'une salade verte, pour un déjeuner ou un dîner végétarien et léger !

Ces galettes s'accompagnent idéalement d'une salade verte, pour un déjeuner ou un dîner végétarien et léger !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

miji 02/07/2021 19:30

justement j'ai des carottes fanes...de bien belles galettes!

nathouest 30/06/2021 17:13

je retiens cette belle idée , merci je vais tester

Marie-Anne 25/06/2021 09:55

Une recette très tentante!

funny 23/06/2021 10:33

ho que çà a l'air délicieux !!! merci pour cette super recette !!!
bises